MoonGang

Le forum officiel de la guilde MoonGang Dofus™
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [ Roman ] Orphen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
-Shiroh-
Nouvelle lune
Nouvelle lune
avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: [ Roman ] Orphen   Jeu 3 Nov - 18:59

Un oiseau survola Irgrenten avant de venir tournoyer au-dessus de la tête de
Shiroh.
Celui-ci marchait, de plus en plus vite, gagné par l'excitation...
Il leva la tête, rêveur, et observa les nuages... celui-ci ressemblait à une
rose. Celui-là à un coeur...
Sans trop savoir comment, il se retrouva devant la porte.


Sans attendre, il sonna. Quelques secondes s'écoulèrent. Les tempes de Shiroh
battaient. Comme personne n'ouvrait, il sonna une nouvelle fois. Mais rien ne se
passa. Il frappa, sonna, frappa, sonna encore et encore... puis il décida
d'attendre.
Il attendit une heure. Puis deux. Au bout de trois heures, désespéré, il se
leva, et après avoir sonné une dernière fois, tourna les talons et s'en alla.
Mais à peine fut-il en route qu'un bruit de verrou attira son attention. Il fit
volte-face, et aperçut Orphen sur le pas de la porte.
- Je... excuse-moi, dit-elle. Je suis désolée, je... je...
- Tu es si belle, la coupa Shiroh.
- Entre, ajouta Orphen.

Shiroh la suivit jusqu'au salon.
- Assieds-toi, fit Orphen.
Il se laissa tomber dans un fauteuil et poussa un soupir d'aise.

Il ferma les yeux, et bailla.
- Viens sur mes genoux, dit-il à Orphen. Je vais te raconter quelque chose.
Celle-ci obtempera, et fit comme si elle ne se doutait de rien. Mais elle
savait exactement ce qui allait se passer. D'ailleurs, elle ne fut pas sitôt
près de lui qu'il la serra dans ses bras et se mit à l'embrasser fougueusement.
Peu après, elle le regarda et lança:
- Tu es tellement prévisible que tu en es touchant!
- Ah oui? Fit Shiroh. Ça, c'est ce que tu crois. Car j'ai la preuve du
contraire.
- J'aimerais bien voir ça!
- Viens, je vais te le dire en secret... dit-il.
Mais Orphen, pas dupe, se jeta sur lui avant qu'il n'ait eu le temps de tenter
quoi que ce soit, et l'embrassa à son tour.

Une fois de plus, Shiroh prononça les trois mots magiques.
- Je t'aime.
Mais cette fois-ci, cela sonnait autrement. C'était plus beau. C'était plus
fort.

- Depuis maintenant deux ans que nous nous sommes rencontrés, tu es la seule
personne que j'aie jamais aimée.

- Oh... c'est bien vrai?
- Oui, c'est vrai.
- Mon coeur... ce que tu me dis, c'est la chose la plus belle que jamais je
n'ai entendue. Tu es aussi tendre à l'intérieur qu'à l'extérieur.
Shiroh rougit. Il se sentait bien. Au loin, un chien criait. Tout près, son
coeur battait. Là-bas le jour passait... ici, tout était arrêté.

- Embrassons-nous encore... souffla Shiroh.
Ils s'embrassèrent donc. Au loin, on entendait ''Je T'aime'' de Custys. D'où
cela venait-il? Quelle importance, du moment que c'était là. Bientôt, la
musique, l'amour, les entraînèrent dans un tourbillon sans fin. Il n'y avait
plus de plafond, plus de mur. Irgrenten était loin. Ils virent passer un saule,
au dessous d'eux. Puis deux. Maintenant, ils étaient sur la mer. Ils
frissonnèrent... était-ce le vent qui s'était levé et qui faisait frémir un peu
leur peau? Quelques nuages voilèrent le ciel. A mesure que les notes
s'envolaient, la musique devenait de plus en plus belle, et le ciel de plus en
plus gris. On se serait cru dans un tableau de Donnatelo. Des larmes de joie
dans la voix, la musique jouait. Quelques gouttelettes de pluie vinrent alors
troubler cet océan, tels des pizzicatos que le vent sifflant emportait au loin
avant de les renvoyer à la figure des amoureux. Après quelques instants les
gouttes grossirent, s'écrasant lourdement sur la surface de l'eau. Orphen,
que la folie saisissait, se voyait aimer au milieu des éclairs... Plus la
musique jouait plus le temps s'agitait, plus le ciel s'assombrissait, plus les
vagues grandissaient, se brisant bientôt contre leurs pieds dans une explosion
d'écume crépitante, poussées par des bourrasques assassines... leur baiser
dansait sur cet air tourmenté, cet océan symphonique, cet opéra dramatique, les
vagues étaient à présent immenses et la pluie tranchait le ciel plus sombre que
la plus noire des nuits, c'était affreusement grand et terriblement beau, si
beau que ça faisait mal, la musique hurlait sa douleur, de plus en plus fort,
les notes tourbillonnaient, le vent devenait tornade, les vagues devenaient
rouleaux, les amants tournoyaient, autour de leurs bouches, autour de leurs
mains... et tout s'arrêta soudain.

- Je voudrais t'épouser, dit Shiroh.
Orphen tressaillit.
- Pardon?
- Je t'aime. Je veux t'épouser. Veux-tu être ma femme, Orphen?...
Leurs lèvres tremblaient.
- Oui! Murmura-t-elle.

Ils discutèrent toute la nuit. Ils parlaient de tout, de rien.
- Tu sais, c'est drôle, dit Orphen, car hier matin, Psé a tenté de me séduire.
- Non, c'est vrai?
- Oui, et comme je lui disais que c'était toi, l'amour de ma vie, il m'a
répondu que je perdais mon temps et que je serais bien plus heureuse avec lui.
- Ça ne m'étonne pas de lui, il a toujours essayé de gâcher ma vie privée.
- Heureusement je lui ai dit ceci: ''Le jour où tu seras un tant soit peu
civilisé, mon petit bonhomme, tu apprendras que mon Shiroh est plus doux que
n'importe qui. Et tu ne lui arrives pas à la cheville.''


Ils s'embrassèrent pendant des heures. Des jours. Des années. Si d'aventure
vous ne croyez plus à l'amour, sachez qu'en ce moment même ils s'embrassent
quelque part.

Que dire après cette preuve d'amour Géné

Ps : C'est ma chérie qui à écrit se joli roman ( dans le monde de dofus biensur ^^ ) Langue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demosthene
Moongang Active Member
Moongang Active Member
avatar

Nombre de messages : 889
Age : 35
Localisation : nulle part
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: [ Roman ] Orphen   Jeu 3 Nov - 20:31

Je n'aurais qu'un mot : Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/jeudesprit/
 
[ Roman ] Orphen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Roman ] Orphen
» Le Roman de Renart
» Traducteur français-anglais ? (pour un roman)
» Carthage, Rise of the Roman Republic - GMT
» Mailou tel de roman (ou sa copine) ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MoonGang :: La communauté de Moon :: Les fourberies de Gna-Gnoum-
Sauter vers: