MoonGang

Le forum officiel de la guilde MoonGang Dofus™
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Roman] Les voyageurs des mondes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Demosthene
Moongang Active Member
Moongang Active Member


Nombre de messages : 889
Age : 35
Localisation : nulle part
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: [Roman] Les voyageurs des mondes   Mar 27 Déc - 11:02

Les Voyageurs Des Mondes : Prologue


Après que les nouveaux Dieux aient disparus, leurs prédécesseurs quittèrent la pièce, ravis à l’idée de revoir ce monde qu’ils aimaient tant.
Après quelques minutes, seuls Ankama et Houze étaient encore dans la salle du trône dévastée par le combat qui y avait fait rage.

Ankama regarda son ami et, avec un petit sourire lui dit « Alors, te revoilà un simple mortel à présent ! Que comptes tu faire interrogation »
« Et bien… j’ai cru comprendre qu’on pouvais obtenir des ressources très rares sur certains monstres… Peut être irais je vérifierai ces rumeurs de mes yeux… Ou sinon peut être irais-je voir si je n’ai pas perdu la main pour le forgeage de pelle….. »

Le silence se fit pendant quelques minutes, puis Houze reprit la parole : « Il n’est pas vraiment mort n’est ce pas ? »
Le visage de Ankama se rembrunit « Des millénaires d’une puissance inégalée n’ont pas altéré ton intelligence mon ami… En effet, je crains qu’il ne soit pas mort, et je crains également qu’il ne soit devenu encore plus dangereux désormais… Je vais devoir m’en aller pour vérifier quelque chose, mais en attendant mon retour j’aimerais que tu te charge d’une mission extrêmement importante… »

« Je t’écoute ? »

« Il faut que tu trouve une guilde… Une guilde composée de membres puissants, combatifs, intelligents, mais également courageux généreux et au cœur pur… Ca ne sera pas évident mais je sais que tu y arriveras… Je reviendrais demain à cette heure ci… A bientôt mon ami. »

Et le Féca disparut dans un vortex bleuté.

Dans un bureau superbe, au dernier étage d’un grand immeuble de Tourcoing, rue de la fonderie, un jeune homme ressemblant trait pour trait au Féca mais vêtu d’un costume fort élégant et de haute qualité enleva le casque d’interface virtuelle qu’il portait.

Il semblait jeune, mais dans ses yeux on pouvait voir… qu’il était vraiment jeune qu’il avait passé une sale nuit et qu’il était crevé.

Il s’empara d’un téléphone, composa un numéro interne et attendit.

« Fred ? C’est moi ! Y a-t-il eu une anomalie quelconque ces dernières heures ? »

« Euh… euh… oui Monsieur… En fait il y a une heure le serveur nous a laché suite à une surtension générale… Mais nous venons de réussir à le redémarrer… Cependant… Il y à quelque chose d’étrange… »

« Quoi donc ? » demanda le jeune homme d’une voix tendue

« Et bien… Le bug que nous avions isolé, l’espèce de virus informatique… Il a disparu… Nous avons cherché dans tout l’interface mais il n’est plus dans les ordinateurs… »

« Merci Fred, je m’occuperait de çà… Où en est le programme que je t’ai demandé ? »

« Presque fini patron, mais… Mais je ne pense pas qu’il fonctionnera c’est vraiment… Ambitieux de votre part… »

« Ne t’inquiète pas… Je sais ce que je fais. Fais m’en monter une copie lorsqu’il sera terminé, c’est urgent. »

« Bien Monsieur… »

Le jeune homme s’approcha de la fenêtre, et regarda le ciel gris et les murs de bétons..

« Je commence à comprendre ce qu’as dû vivre le docteur Frankenstein… J’ai créé un monstre qui à échappé à tout contrôle… Mais comment un virus peut il avoir une telle capacité de raisonnement… C’est impossible… Il faut que je le retrouve, sinon nous sommes tous fichus… »
Dehors la pluie commença à tomber… Un orage se préparait…

Un contact humide sur sa joue le fit tressaillir. Puis un bruit de voix résonna à ses oreilles « Waaaa trop fort le déguisement !!! Mate un peu on dirait un vrai Xélor trop fort !!! »
Il souleva ses paupières, et contempla les étranges créatures qui se tenaient devant lui… Ils portaient un accoutrement étrange, qu’il n’avait jamais vu… Un chapeau avec une visière et des chaussures stylisées avec un trait dessus…

Voyant qu’il s’éveillait, l’un d’entre eux repris ! « Hé mec super ton costume de Xélor ! Tu participe au concours d’Ankama ? »

A ce nom, la mémoire du Xélor revint… Les Dofus… Le combat avec Luck… La défaite… Il aurait du mourir mais au dernier moment il avait puisé juste assez de force pour…

« où… où suis-je ? » demanda t’il

« A Tourcoing bien entendu, pas loin du siège de Ankama production, la boite qui produit le jeu Dofus ! »

« Dofus… Un jeu ? »

« Bien sur ! un jeu en réseau, il y à des milliers de joueurs connectés en permanence c’est un des meilleurs jeux online !!! »

« Ah oui… Dofus bien sur… Mais en dehors du jeu, les gens n’ont pas vraiment de pouvoirs magiques n’est ce pas ? »

Les 2 djeuns regardèrent le Xélor d’un air un peu inquiet.

« Bien sur que non voyons, ce n’est qu’un jeu, çà n’as rien de réel !!! »

Le Xélor tendis la main et une vague noire terrassa les deux jeunes gens.
Le Xélor éclata d’un rire dément.
« Ah Ah Ah Ah !!! Désormais, la fiction va surpasser la réalité !!! A nous deux Ankama, dans ce monde, tu n’es qu’un pitoyable mortel, et je t’éliminerais enfin !!! »
Il se concentra un bref instant et une lueur bleue l’entoura un instant.

« A présent que sais comment voyager entre les mondes, plus rien ni personne ne pourras m’arréter !!! »

Et Krad Rodav partit à la recherche de son ennemi de toujours.

Dans le bureau d’Ankama, des techniciens mettaient en lace un appareillage compliqué relié à l’ordinateur.

« Monsieur… Je me dois de vous rappeler que pour que ce programme fonctionne il nous faudra beaucoup d’énergie… »

« Ne t’en fais pas Fred, je sais ce que je fait » puis il ajouta tout bas « je compte sur toi mon ami… Tu es mon seul espoir de vaincre… »

Sur son bureau, une étrange sphère brillait d’une lueur bleutée…

Au même instant, dans l’univers d’Amakna, Houze lisait un prospectus qu’il venait de trouver sur le sol de la forêt des abras.


« Bienvenue mon ami, ainsi tu souhaites que je te parle du Moongang ? Et bien soit, je vais te dire ce que je sais sur cette guilde extraordinaire, et j’en sais très long, crois moi !

Elle fut fondée il y a fort longtemps par trois compagnons, amis très proches et farouches guerriers : Mayou, sramette experte dans l’art de la dissimulation et du mystère, apte à se fondre dans les ombres pour déjouer les vils traquenards de ce monde sauvage qu’est Amakna. Cedr, valeureux iop à la force érickhuléenne, dont le nom est redouté jusqu’aux sombres landes de Sidimote, et enfin Judoboy, qui cache sous sa frêle apparence un tempérament de feu et qui n’hésites pas à braver tous les dangers pour secourir les siens. Ces trois amis, désireux de rendre les terres d’Amakna plus sures, plus conviviales et plus agréables a vive, fondèrent alors le Moongang. Une guilde pas seulement de simples camarades de jeu mais avant tout d’amis. Un lieu ou entraide et bonne humeur sont les maîtres mots. Et il n’y a pas que les mots qui y sont maîtres !!!

Nombreux sont les héros valeureux et puissants qui ont rejoint cette guilde, je citerais par exemple Dark-pidipidi, cra facétieux aux flèches destructrices, tout comme son camarade Alumine, des fécas hors du commun sont également membres comme Miss-kiwi ou encore Floconeige, et chaque jour les autres membres se rapprochent de ces combattants d’élite tant au niveau de leur sagesse que de leur maîtrise de diverses techniques de combat.

Mais ce n’est pas tout !!! Cette guilde compte également de nombreux artisans travailleurs et talentueux ! Serane, une sramette qui fauche le blé aussi bien que les scarafeuilles, Maudite, autre disciple de sram qui récolte de splendides minerais dont elle fait les plus beaux bijoux d’Amakna ! Il y a aussi Jimy et Assa, Maîtres boulangers qui fournissent la guilde en succulentes farines et sucreries, O-lasira et Lipa, savantes aux compétences inégalées qui concoctent des philtres puissants aux vertus magiques afin d’aider leurs amis du Moongang. Et même si dans les autres métiers les artisans ne sont pas encore aussi talentueux, ils travaillent dur et n’hésitent pas à mettre du cœur à l’ouvrage pour procurer aux autres membres des équipements ou des ressources d’une variété et d’une qualité incomparable.

Le Moongang est donc une guilde ou la joie de vivre, la bonne humeur et la coopération sont omniprésentes. Chaque jour, il y règne une bonne ambiance, les combats de groupes sont nombreux, et quand un membre doit accomplir une quête ou recherche désespérément des matières ou des compagnons il y aura toujours quelqu’un pour répondre présent.

Un esprit d’équipe, une unité et une amitié qui vont au delà de l’univers d’Amakna, voilà ce qu’est le Moongang, une guilde où il fait bon vivre, tout simplement. »



Houze relu le parchemin une seconde fois… Puis, le regard perdu dans le vague il se mit a sourire. « C’est çà !!! Voilà ce qu’il me faut !!! Mon vieil ami, je pense que tu seras content ! » Et il repris sa route…

« Bo, andouille !!! Pourquoi tu l’as achevé tu aurais pu me soigner çà fait mal les échardes !!! » Gémit Démosthène pendant que son mari regardait les restes de l’abra qu’il venait d’achever. Il s’apprêtait à répondre, quand un cri de détresse retentit dans les bois. « Au secouuuuurrrs !!! aide z moiiiii !!! »

Démos et Bo se précipitèrent vers la source des cris, et tombèrent sur un vieil Enutrof qui était à terre, un Abraknyde avançant férocement vers lui.

Démos se lança sur l’arbre, et le fendit en deux d’un majestueux coup de pied.

« Vous allez bien ? » demanda t’elle au vieil homme que Bomanz venait d’aider à se relever.

« Oui, grâce à vous !!! Comment puis je vous remercier ? »

« Oh bah non c’est inutile ! on s’est bien amusés !!! » répondit Démos avec un grand sourire « Au revoir, nous devons faire un peu de drop pour la panoplie de mon chéri, soyez prudents ces bois sont très dangereux !!! Bonne journée ! Tu viens Bo ? »

Et Démosthène quitta les lieux. Bomanz regarda quelques instant le vieil homme, puis demanda « Dites moi… Nous ne serions pas déjà rencontrés ? J’ai l’impression de vous connaître… »

Le vieil homme se mit à rire « Oh non je ne pense pas je suis nouveau par ici ! Mais j’espère que nous nous reverrons !!! »

« Oui, peut être, au revoir ! » Et Bomanz partit, non sans un dernier regard intrigué à celui qu’ils venaient de secourir.

Houze (car c’était lui bien entendu) ramassa son sac et ses affaires. « Exactement ce qu’il me faut… se dit il, Je doit au plus vite contacter leur chef. »

Il s’apprêtait à partir quand un groupe de trois Abracknydes sombres apparurent dérrière lui.

Il fit un geste négligeant d’une main, et un torrent de lumière fit imploser les 3 créatures. Il ramassa l’ambre qui venait de tomber puis sourit dans sa barbe : « des bois très dangereux, quelle blagueuse cette démosthène ! »

Et il partit à la recherche du Chef du Moongang…

L’heure du rendez vous approchait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/jeudesprit/
Demosthene
Moongang Active Member
Moongang Active Member


Nombre de messages : 889
Age : 35
Localisation : nulle part
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: [Roman] Les voyageurs des mondes   Mar 27 Déc - 12:48

héhé Langue la saga continue ^^ Un grand merci a Maumau qui m'as fourni une info de la plus haute importance pour écrire ce prologue Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/jeudesprit/
 
[Roman] Les voyageurs des mondes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Roman] La guerre des mondes
» Le Roman de Renart
» [Fan-Fiction] Le destin des mondes parallèles
» [Tyrannides-Peinture] les dévoreurs de mondes à l'admin ^^
» Traducteur français-anglais ? (pour un roman)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MoonGang :: La communauté de Moon :: Les fourberies de Gna-Gnoum-
Sauter vers: